Changez vos pertes en gains (3)

« J’annonce à présent du nouveau, et je vous en informe avant qu'il se produise » Ésaïe 42.9, BFC


Les mêmes qui ont déclaré Jeph­té « per­sona non gra­ta » se tour­nent vers lui pour obtenir de l’aide lorsqu’ils sont men­acés. Voici une pre­mière leçon : ce ne sont pas les autres qui déter­mi­nent votre avenir, mais Dieu ! Les Israélites vivaient en esclavage lorsque Dieu leur a fait cette promesse : « Je con­nais, moi, les des­seins que je forme à votre sujet […], des­seins de paix et non de mal­heur, afin de vous don­ner un avenir fait d’e­spérance » (Jér 29.11). Le plan de Dieu pour vous prime sur tout autre plan. Voici la deux­ième leçon : pour aller de l’avant ensem­ble, rien de mieux qu’un dis­cours rassem­bleur. Jeph­té prend immé­di­ate­ment fait et cause pour cette nou­velle alliance : « Jeph­té envoya des mes­sagers au roi des Ammonites pour lui dire : que veux-tu de moi pour venir con­tre moi faire la guerre à mon pays ? » (Jug 11.12). Notez les mots « moi » et « mon pays ». Il oublie les blessures passées et s’engage pleine­ment. Un auteur écrit : « Il était prêt à marcher d’un même pas. Et cette marche néces­site un con­sen­sus. Ce dis­cours aura de l’impact sur votre atti­tude et vos rela­tions. Vous serez moins cri­tique envers les autres si vous prenez l’habitude de vous con­cert­er. » Pas besoin d’être tou­jours d’ac­cord sur tout. Mais partager une cause et une vision com­munes est plus grand et plus impor­tant que les dif­férences de pen­sée et d’opin­ion. La Bible dit : « Efforcez-vous de main­tenir l’u­nité que donne l’E­sprit Saint par la paix qui vous lie les uns aux autres » (Ep 4.3, BFC).