Apprendre de Moïse (2)

« Il préféra être maltraité avec le peuple de Dieu » Hébreux 11.25, BFC


Vous devez pren­dre votre vie en main. La Bible racon­te : « Moïse, devenu grand, renonça au titre de fils de la fille du Pharaon. Il préféra être mal­traité avec le peu­ple de Dieu plutôt que de jouir des plaisirs momen­tanés du péché » (v.24–25). D’abord Moïse a refusé d’être un autre que lui-même. Ensuite, il a choisi de suiv­re le chemin de Dieu. Vous pou­vez tou­jours rem­plac­er le négatif par le posi­tif. Vous ne cessez pas d’agir, vous agis­sez autrement. La vie chré­ti­enne n’est pas une ques­tion de règles strictes et d’interdits. C’est une affaire de rela­tions, avec Dieu, les autres et vous-même. Notez que Moïse a pris sa déci­sion « devenu grand ». Pren­dre sa vie en main est une mar­que de matu­rité. Quand Moïse était bébé, il ne pou­vait évidem­ment pas décider pour lui. Mais quand il est devenu adulte, il a dû faire un choix, assumer la respon­s­abil­ité de sa pro­pre vie et aller de l’a­vant. Il est tou­jours facile d’accuser les autres : « J’i­rais dans le bon sens si mes proches le fai­saient aus­si. » Ou : « Je serais une autre per­son­ne aujour­d’hui si j’avais eu de meilleurs par­ents. » Vous ne pou­vez pas choisir toutes les cir­con­stances qui jalon­nent votre vie, mais vous pou­vez choisir de vous en servir pour le pire ou le meilleur. En fin de compte, per­son­ne ne peut ruin­er votre vie, à part vous ! Le dia­ble ne peut pas, parce qu’il n’a pas assez de pou­voir, et Dieu ne le fera pas, parce qu’il vous aime. Alors choi­sis­sez de suiv­re le chemin de Dieu !