Parler de Jésus

« Regardez les champs qui sont blancs pour la moisson » Jean 4.35


Jésus a dit : « Ne dites-vous pas qu’il y a encore qua­tre mois jusqu’à la mois­son ? Eh bien ! Je vous le dis, lev­ez les yeux et regardez les champs qui sont blancs pour la mois­son ». Un de vos proches a peut-être dés­espéré­ment besoin de l’amour de Dieu. Ne vaut-il pas la peine de décou­vrir de qui il s’agit ? Peut-être serez-vous le seul chré­tien qu’il ren­con­tr­era jamais. Si vous ne lui par­lez pas, qui le fera ? Voici cinq raisons pour lesquelles on nég­lige de partager sa foi. 1) On pense que c’est le tra­vail du pas­teur (voir Ac 1.8). 2) On doute de son pro­pre salut (voir 1Jn 5.13). 3) On craint le rejet (voir Lu 12.8–9). 4) On n’a jamais décidé claire­ment de partager sa foi (voir 1P 3.15). 5) On est devenu tiède dans l’amour pour Christ (voir Ap 2.4–5). Un chas­seur de têtes aimait met­tre les can­di­dats à l’aise avant de les regarder droit dans les yeux et les inter­roger sur leurs objec­tifs de vie. Sou­vent ils étaient sur­pris et désta­bil­isés par la ques­tion. Un jour, lors d’un entre­tien avec Bob, un des can­di­dats, le recru­teur se penche vers lui, le regarde droit dans les yeux et lui demande : « Quel est donc votre but dans la vie ? » Sans se démon­ter, Bob lui répond : « C’est d’aller au ciel et d’y emmen­er le plus de gens pos­si­bles. » Le chas­seur de tête a dit : « Pour la pre­mière fois de ma car­rière, j’é­tais sans voix. » Il se peut qu’aujourd’hui la des­tinée éter­nelle d’une per­son­ne repose sur votre désir de lui partager l’amour de Dieu. C’est la mis­sion que Dieu vous con­fie. Alors par­lez-lui de Jésus.